Conseil des ministres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseil des ministres

Message par Serpentia le Jeu 15 Déc - 17:13

Dans la salle étaient déjà présents tous les ministres, c'est-à-dire :
- Le ministre des Affaires étrangères : Jean-Pierre Dulien
- Le ministre de l'Economie : Michel Rodriguez
- Le ministre de l'Instruction publique : Amélie Maltiar
- Le ministre de la Sécurité publique : Laurent Cedarabi
- Le ministre de l'Agriculture et de l'Environnement : Valentine Occartan
- Le ministre de l'Emploi et du Social : Samuel Masson

Jean Rolfin entra. Tous se levèrent.


Jean Rolfin : Asseyez-vous, s'il vous plaît

Ils s'assirent. Le Président de la République fit de même.

Jean Rolfin : Alors, j'imagine que tout le monde ici l'a entendu dans les médias ...

Il attendit. Personne ne parla

Jean Rolfin : Le Fréon est d'accord pour nous livrer les 18 millions de tonnes.

Michel Rodriguez : Et ... à quel prix ?


Le Président hésita un instant, puis annonça :

(Attention, ce chiffre pourra être changé selon la réaction de David Tuli dans l'espace réservé à la visite de Jean Rolfin au Fréon) Jean Rolfin : 8,9 milliards de serpents

Silence total

Michel Rodriguez : Wouah ... c'est vrai que c'est cher ... il va falloir de faibles dépenses ... ou des impôts élevés !

Jean Rolfin : Pas de panique. Heureusement, M.Tuli, n'a pas demandé plus, sinon, Serpentia aurait été en mauvaise passe ...

Jean-Pierre Dulien : Vous avez été trop généreux, M. le Président.


Tous les regards se tournèrent vers lui.

Jean Rolfin : Si cela veut dire que j'aurais dû tenter de les escroquer, vous pouvez sortir de ce gouvernement avant même la fin de ce 1er conseil des ministres !

Il resta assis.

Valentine Occartan : Il faudra encourager les agriculteurs à reprendre leur travail et à semer, si c'est encore possible. Il faut à tout prix limiter la casse l'année prochaine.

Michel Rodriguez : Et si nous empruntions à un autre pays ?

Jean Rolfin : Très bonne idée ! Je me vois mal demander un emprunt au Fréon, car c'est pour payer notre propre contrat ... je propose Erath.

Jean-Pierre Dulien : C'est une bonne idée. L'occasion d'améliorer les relations entre nos deux pays.

Jean Rolfin : Très bien, passons au sujet le plus important : le budget. Voici les impôts et taxes que je souhaiterais créer !


Il posa une feuille de papier sur la table. Sur cette feuille n'étaient écrites que quelques lignes. Les ministres la lurent.

Michel Rodriguez : Vous pensez qu'on arrivera à financer toutes les dépenses promises lors de votre campagne électorale ?

Jean Rolfin : Oui, bien sûr. Si la plupart des taxes - sur le tabac, l'alcool et l'émission des gaz à effets de serre - rapporteront peu, l'impôt sur le patrimoine et la taxe sur les produits pétroliers devraient rapporter plus. Cependant, bien que je sois favorable à une taxe sur les revenus, je préférerais qu'elle soit surtout élevée pour les hauts revenus. Très peu de gens ont à peine assez d'argent pour vivre, tandis que d'autre gagnent énormément d'argent ...

Michel Rodriguez : Cela me convient, alors.

Jean Rolfin : Ce sera tout pour aujourd'hui. Mesdames, messieurs, vous pouvez disposer.


Et il quitta la pièce, suivi par les autres ministres.
avatar
Serpentia
Champion de la Culture
Champion de la Culture

Messages : 257
Date d'inscription : 11/10/2016

Type de nation
Régime politique: République constitutionnelle présidentielle
Chef d'Etat: Président de la République Jean Rolfin
Indice de développement humain:
681/1000  (681/1000)

Voir le profil de l'utilisateur http://nationjest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil des ministres

Message par Serpentia le Mer 25 Jan - 16:29

Dans la salle étaient déjà présents tous les ministres, c'est-à-dire :
- Le ministre des Affaires étrangères : Jean-Pierre Dulien
- Le ministre de l'Economie : Michel Rodriguez
- Le ministre de l'Instruction publique : Amélie Maltiar
- Le ministre de la Sécurité publique : Laurent Cedarabi
- Le ministre de l'Agriculture et de l'Environnement : Valentine Occartan
- Le ministre de l'Emploi et du Social : Samuel Masson

Jean Rolfin entra. Tous se levèrent.


Jean Rolfin : Asseyez-vous, s'il vous plaît.

Ils s'assirent. Le Président de la République fit de même.

Jean-Pierre Dulien : Vous avez bien réagi, M. le Président. Enfin, il aurait peut-être fallu prendre un peu plus de temps, complimenter son pays etc. au lieu d'aller droit au but.

Jean Rolfin : Oui, je sais. Enfin, vous aviez raison, ils ne veulent absolument rien entendre.

Jean Rolfin se lève et regarde par la fenêtre. Après une vingtaine de secondes :

Jean-Pierre Dulien : Alors, on le fait ?

Jean Rolfin, se tournant vers lui : On le fait.

Le gouvernement avait déjà discuté de ce projet dans un précédent Conseil des ministres, avant la visite du Président au Dalderus.

Michel Rodriguez : Vous êtes bien conscients que cela porterait un coup à notre économie, qui est déjà fragile ?

Jean-Pierre Dulien : Très petit quand même, heureusement, Dalderus exporte peu.

Jean Rolfin : Malheureusement, Dalderus importe peu.

Moment de silence.

Jean Rolfin, sortant une pochette cartonnée de son sac, l'ouvrant et en sortant deux feuilles agrafées ensemble : Je l'emporte à l'Assemblée Nationale, alors.

Jean-Pierre Dulien : Espérons que cela les décidera.

Jean Rolfin : Et que les autres feront aussi un embargo.

Moment de silence. Puis ils quittèrent la pièce, pensifs.
avatar
Serpentia
Champion de la Culture
Champion de la Culture

Messages : 257
Date d'inscription : 11/10/2016

Type de nation
Régime politique: République constitutionnelle présidentielle
Chef d'Etat: Président de la République Jean Rolfin
Indice de développement humain:
681/1000  (681/1000)

Voir le profil de l'utilisateur http://nationjest.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum